Entrez votre adresse email :

Votre Adresse Email :
Envoyer

Bilan du contrat 2010-2015 et perspectives

Vous êtes sur : La Bièvre aval : Bilan du contrat 2010-2015 et perspectives

Enseignements du contrat 2010-2015 et enjeux de demain sur la Bièvre aval

Le dispositif contractuel soutenant l’ambition territoriale de ré-ouvrir la Bièvre aval s’est achevé fin 2015.

Le bilan de cette démarche montre que des avancées importantes ont été acquises ces six dernières années, comme la suppression de rejets majeurs d’eaux usées à la rivière, sa renaissance sur 600 mètres à l’Haÿ-les-Roses, la mise en place d’une coordination des différents acteurs de l’assainissement. Néanmoins, les pressions associées à la densification en cours et à venir du territoire avec l’arrivée du Grand Paris Express et la réorganisation des maîtrises d’ouvrages publiques locales questionnent la robustesse des efforts consentis.

Le risque de régression dans la reconquête de la Bièvre aval dans les années à venir semble bien réel.

Une approche partenariale est à reconduire avec l’ensemble des acteurs locaux de l’eau et de l’aménagement. Elle doit continuer de s’appuyer sur les politiques de financement de l’Agence de l’eau Seine-Normandie et de la Région Ile-de-France, et peut désormais compter sur le cadre de planification fourni par l’outil SAGE Bièvre.

En continuité avec les actions engagées ces six dernières années et au vu de l’évolution du territoire, la reconquête de la Bièvre aval signifie de travailler en priorité sur l’amélioration de la qualité des eaux (branchements d'eaux usées et produits phytosanitaires) et la maîtrise du ruissellement urbain (gestion à la parcelle des eaux pluviales).

Les actions devraient également porter sur la poursuite de la renaissance de la Bièvre en ville, selon une analyse croisant faisabilité technique et financière, amélioration du cadre de vie, gain écologique. Un axe de travail également important est la communication auprès de tous les publics sur les enjeux de la Bièvre aval, sur les avancées du projet de reconquête, afin de concrétiser la notion de gestion globale et concertée du bassin versant.